L’isolation phonique sert à réduire la portée des différents bruits – émanant de l’intérieur comme de l’extérieur du logement.

Retour sur les meilleurs isolants, les différents bruits à diminuer, le détail de la NRA et les formules disponibles sur le marché en matière d’isolation phonique.

Une isolation phonique mur est destinée à réduire les bruits aériens et solidiens. De quelle manière étouffe-t-on leur propagation ?

Pour connaître l’isolation phonique mur qu’il vous faut, savez-vous distinguer tous les bruits de la maison ?

Les bruits aériens, provenant aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur (la télévision, les conversations, le trafic routier, le métro…)

Dits solidiens, les bruits d’impact (pas, déplacements d’objets…) et les bruits d’équipements individuels ou collectifs (tuyauterie, chasse d’eau, ascenseur…)

Pour réalisation l’isolation phonique de l’habitation, on recourt à un de ces 3 isolants : la mousse composite polyuréthane, mais aussi la laine de verre et de roche.

Avant de déterminer la prestation d’isolation phonique mur qu’il vous faut, avez-vous déjà entendu parler de la loi de masse ? Elle affirme que plus le matériau est lourd, plus il absorbe les ondes sonores.

A titre d’exemple et sur la base d’une épaisseur identique, la paroi en béton offrira une meilleure réduction des bruits aériens qu’une en carreau de plâtre.

Dans la même idée, si l’on se réfère à la loi masse-ressort-masse, les gains peuvent être de 6 à 8 dB, dans la mesure où on intercale un éléments ressort entre deux masses.

Qu’impose la NRA en matière d’isolation phonique mur ? Quelles sont les formules proposées pour une mise en conformité ?

Les logements construits avant 1970 ne sont soumis à aucune réglementation acoustique : en cas de rénovation, ces bâtiments ne sont pas soumis à une exigence quelconque.

Pour les logements construits entre 1970 et 1986, ils sont soumis aux dispositions précisées dans l’arrêté du 22 décembre 1975.

Suite à une normalisation européenne, la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA) a été modifiée par de nouvelles dispositions.

Dès lors, elle a fixé des minima pour les différents bruits, selon les types de bâtiments (maison en bande ou individuelle et logements collectifs).

En se référant à vos besoins réels, plusieurs prestations d’isolation phonique sont possibles :

Isolation phonique mur : 4 solutions disponibles, accessibles dès 125 € HT/ m² (fourniture et main d’oeuvre inclus)

Pour une intervention au niveau des plafonds : du quiet room à l’extrême, à partir de 175 € HT / m²

Pour les sols : iso facile, iso rubber, iso moquette, iso parquet, iso chape

Pour isoler les fenêtres : la pose de joints pour filtrer les bruits aériens et celle d’un vitrage plus ou moins isolant.

A noter que les blocs portes peuvent être isolés phoniquement pour obtenir davantage de confort. Ainsi qu’avec la présence de rideaux acoustiques.

Les éléments à retenir : le niveau sonore va de 10 à 130 dB et la qualification de logement « très bruyant » commence à partir de 70 dB.

Afin d’en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à suivre ce lien :
voir le site en ligne isolation phonique d un mur